09.10.2018, 05:30

Valais: "Le Nouvelliste" progresse à 139'000 lecteurs quotidiens

chargement
Améliorer encore la qualité des contenus sur les différents supports est un objectif majeur du Nouvelliste.

CHIFFRES RECORDS «Le Nouvelliste» établit un nouveau record en termes de lecteurs quotidiens selon la REMP qui s’occupe de recherches et d'études des médias publicitaires. Les défis de votre journal: transformer les audiences en chiffre d’affaires dans un marché en pleine mutation tout en améliorant constamment la qualité des contenus.

Avec 139’000 lecteurs quotidiens, tout support confondu, «Le Nouvelliste» établit un nouveau record. Selon la dernière étude publiée aujourd’hui par la REMP, cette organisation interprofessionnelle de recherche indépendante et neutre qui agit pour la transparence sur le marché des médias et de la publicité, votre journal et ses différentes déclinaisons numériques progressent de quelque 4000 lecteurs pour la période de référence 2017-2018. Il conforte ainsi sa place de leader de l’information valaisanne.

Un record historique d’audience

Ces chiffres réjouissent bien évidemment le directeur général et éditeur du titre, Eric Meizoz. «Dans un contexte économique difficile, nous sommes fiers d’annoncer que nous établissons un record historique.» De plus en plus de gens lisent en effet «Le Nouvelliste» sur le web, sur les applications et via les moteurs de recherche, sans oublier le journal et l’e-paper. A l’heure où la presse est malmenée, les résultats de votre quotidien font en quelque sorte figure d’exception en Suisse, accompagné qu’il est dans cette tendance positive par certains autres titres régionaux comme «La Liberté» à Fribourg ou «Arcinfo», Fusion de «L’Express» et de «L’Impartial» à Neuchâtel, qui ont également progressé. C’est dans ce climat en pleine mutation que le groupe ESH Médias va inaugurer prochainement un nouveau centre d’impression à Monthey «parce que nous croyons en l’avenir du support papier», martèle Eric Meizoz.

Une légère baisse des rentrées publicitaires

Pour autant, les titres régionaux doivent relever toute une série de défis majeurs. A commencer par la monétisation des audiences. Comprenez la fidélisation des visiteurs occasionnels en abonnés réguliers. Car «Le Nouvelliste», s’il progresse en termes de lectorat, voit ses revenus s’éroder. «La tendance en matière d’investissement publicitaire est baissière, moins fortement que dans d’autres titres, mais baissière quand même», précise l’éditeur. Les nouveaux comportements des annonceurs engendrés par l’attractivité des médias électroniques expliquent en bonne partie cette évolution. D’où l’importance pour la marque de convertir les visites ponctuelles sur des contenus numériques gratuits en consultations régulières et payantes par le biais d’abonnements. Comment? En améliorant toujours davantage la qualité du contenu des divers supports de lecture tout en les reliant entre eux.

Spécialisation et plus-value sur le Valais

Le Valais est l’ADN du journal, la rédaction en est le révélateur. «L’objectif est de donner aux lecteurs abonnés les clés de compréhension des enjeux cantonaux, qu’ils soient de nature économique, politique, culturelle ou sportive», synthétise le rédacteur en chef du «Nouvelliste», Vincent Fragnière. Avec un maître mot: valeur ajoutée. Le titre se donne bien sûr comme mission de relater minute par minute l’actualité immédiate sur ses supports digitaux. Mais cette tâche s’accompagne aussi et surtout d’une exigence de plus-value toujours plus forte sur nombre de dossiers spécifiques au Valais et à ses régions. Raison pour laquelle les journalistes se sont spécialisés dans des domaines cruciaux pour le canton comme le tourisme, l’énergie ou l’industrie. «Ils sont donc à même de travailler à plusieurs vitesses sur des sujets chauds, des dossiers à moyen terme ou des enquêtes au long cours», détaille le rédacteur en chef.

Des sujets concernants pour les lecteurs

Avec cette volonté affichée de produire non seulement des contenus qui reflètent les préoccupations quotidiennes des gens mais également de proposer des solutions dans tous les secteurs sensibles de la vie des Valaisannes et des Valaisans. «C’est à ce prix que les visiteurs occasionnels des supports numériques souhaiteront devenir des lecteurs fidèles à la marque», conclut Eric Meizoz.

Impression en vue à Monthey

«Le Nouvelliste» sera imprimé à Monthey avant la fin de l’année, le rapatriement de l’ensemble des titres du groupe ESH Médias se fera début janvier. Les échéances du nouveau centre d’impression sont bien établies. C’est que sa construction est en phase de finalisation avec des équipes techniques sur des réglages de détails. «Les premiers tests sont très concluants», se réjouit Thierry Dufrenne, directeur technique d’ESH Médias.

Concrètement, le groupe a investi plus de 20 millions de francs pour permettre à l’éditeur de s’émanciper totalement de Tamedia. «Une décision ambitieuse et courageuse», commente Thierry Dufrenne. Le groupe travaille d’ailleurs à l’obtention de mandats extérieurs, nécessaires pour occuper les deux lignes de rotatives qui auront une capacité de production de 90’000 numéros à l’heure.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DroitApplication Clearview: le préposé fédéral intervientApplication Clearview: le préposé fédéral intervient

CélébrationLa race d’Hérens a son timbreLa race d’Hérens a son timbre

GenreRésoudre un problème de maths tout en apprenant l'égalité: les recettes de l'école valaisanneRésoudre un problème de maths tout en apprenant l'égalité: les recettes de l'école valaisanne

ViticultureLe départ des sociétaires, un risque majeur pour ProvinsLe départ des sociétaires, un risque majeur pour Provins

Marché du vinPourquoi les stocks de Provins font peur à la viticulture valaisannePourquoi les stocks de Provins font peur à la viticulture valaisanne

Les stocks de Provins font peur

A Agrovina à Martigny, Provins était au cœur de bien des discussions. La situation financière délicate de la...

  24.01.2020 05:30
Premium

Top