11.09.2019, 17:00

Sorti de l'enfer de l'illettrisme vécu durant sa scolarité, un jeune Martignerain témoigne

Premium
chargement
Dylan Rosset a beaucoup souffert de sa dyslexie à l'école. Aujourd'hui, il a regagné confiance en lui grâce à l'association Lire et écrire.

Société Le Martignerain Dylan Rosset est dyslexique. Après l’enfer scolaire et l’isolement, l’association Lire et écrire l’a sauvé de l'illettrisme. Témoignage.

Il se cachait. Dans la peur, la honte, la rage. Il se battait seul contre sa différence. Contre ces lettres et ces chiffres qui pesaient bien trop lourd. Puis, il a accepté qu’on lui prenne la main.

Touché par plusieurs troubles «dys» dont la dyslexie, Dylan Rosset, 20 ans, raconte aujourd’hui son naufrage et son sauvetage. En...

À lire aussi...

LANGUELe nombre d’illettrés en Valais ne diminue pasLe nombre d’illettrés en Valais ne diminue pas

formation continueValais: combattre son illettrisme coûtera moins cherValais: combattre son illettrisme coûtera moins cher

CORINNE BORGEAT"En situation d'illettrisme, je me sentais prisonnière""En situation d'illettrisme, je me sentais prisonnière"

Top