10.11.2019, 07:16

Les socialistes du Valais romand prêts à surfer sur la vague jeune

chargement
Les deux vice-présidents Caroline Monnet et Blaise Carron entourent la présidente Barbara Lantheman.

Politique Dans la foulée d’élections fédérales «réussies», le Parti socialiste du Valais romand a décidé de miser un peu plus sur les jeunes et la parité homme-femme.

Une très longue standing-ovation pour rendre hommage au résultat exceptionnel récolté par Mathias Reynard lors du deuxième de l’élection au Conseil aux états et une autre salve d’applaudissements pour saluer la réélection de la présidente Barbara Lanthemann pour un nouveau mandat de deux ans: le Parti socialiste du Valais romand s’est offert un congrès ordinaire euphorique ce samedi à Bovernier. «Mathias Reynard est élu conseiller aux Etats… dans le Valais romand», a d’ailleurs lancé une présidente qui a préféré fustiger UDC et PDC plutôt que «de taper sur le Haut-Valais».

Présenté comme le gagnant des dernières élections fédérales, Mathias Reynard a lui aussi mis en garde contre une éventuelle fracture avec la partie germanophone du canton. «Inutile de se lamenter, de jouer les mauvais perdants». Le champion de la gauche a, au contraire, appelé le parti à faire preuve de «dignité, humilité et respect» pour poursuivre sur cette bonne lancée. 

A lire aussi: Mathias Reynard: «C’est un cri du cœur du Valais romand étouffé par le Haut»

Deux semaines après un deuxième tour au conseil aux Etats qui s’est joué d’un rien, Mathias Reynard ne veut donc retenir que le positif. Comme ces 47 032 plébiscites, comme cette progression des forces valaisannes de gauche au conseil national. Avec leur fer de lance, les socialistes du Valais romand ont déclaré vouloir continuer de promouvoir «un Valais qui ne sent pas la naphtaline, loin de la politique des copains».

La parité sur les listes

Pas question donc de laisser retomber le soufflé des fédérales. «La mobilisation continue, à commencer par les prochaines communales». Et pour pouvoir poursuivre sur cette lancée, le PS du Valais romand de miser un peu plus sur la jeunesse – largement représentée parmi les 150 camarades accourus à Bovernier – en offrant un siège au sein du comité directeur à une ou un représentant des Jeunesses socialistes du Valais romand.

Le PS a aussi accepté un amendement visant à assurer «une représentation paritaire des genres y compris dans les délégations sur les listes électorales.» Avant de nommer une nouvelle vice-présidente. C’est par acclamations que Caroline Monnet a été plébiscitée pour remplacer Katia Chevrier (démissionnaire). Elle rejoint ainsi au directoire la présidente Barbara Lanthemann et l’autre vice-président Blaise Carron, tous deux réélus pour une nouvelle période de deux ans.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MétéoValais: encore 20 centimètres de neige attendu d'ici samediValais: encore 20 centimètres de neige attendu d'ici samedi

SantéContinuité au sein du conseil d'administration de l’Hôpital du ValaisContinuité au sein du conseil d'administration de l’Hôpital du Valais

AnimationsValais: vous mettrez bien une pincée de culture sous votre sapin?Valais: vous mettrez bien une pincée de culture sous votre sapin?

RoutesPaquet de neige en Valais: après plusieurs accidents, la police cantonale appelle à la prudencePaquet de neige en Valais: après plusieurs accidents, la police cantonale appelle à la prudence

Grand ConseilAffaire Rossier: Jacques Melly garde le Service de l’environnementAffaire Rossier: Jacques Melly garde le Service de l’environnement

Jacques Melly garde l’environnement

Le Grand Conseil a refusé de dessaisir le conseiller d’Etat d’un de ses services, le temps des enquêtes et instructions...

  13.12.2019 13:20

Top