11.01.2019, 18:01

L'impact des normes environnementales sur la stratégie énergétique 2050 sera évalué

chargement
Le barrage de Mauvoisin fait partie des complexes hydroélectriques dont les concessions seront renégociées. De nouvelles normes environnementales entreront alors en vigueur, normes qui pourrait faire chuter la production électrique de 11% selon une étude.

hydroélectricité La Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil des Etats a demandé à l'administration fédérale un rapport mesurant l'incidence de la loi sur la protection des eaux sur la production hydroélectrique et la stratégie énergétique 2050.

La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des Etats (CEATE-E) a été sensible aux arguments valaisans contenus dans l’initiative cantonale qui veut revoir à la baisse les débits minimaux dans les rivières exploitées par les barrages. Une initiative présentée jeudi par les députés Grégory Logean et Aron Pfammatter.

A lire aussi : Bientôt moins d'eau dans les rivières pour favoriser les stratégiques barrages hydroélectriques?

La commission a en effet demandé à l’administration fédérale de fournir des informations sur la situation actuelle. L’objectif du rapport est de déterminer dans quelle mesure les normes environnementales en vigueur ont un impact sur les objectifs de la stratégie énergétique 2050 lorsqu’il s’agit de renégocier les concessions hydauliques. La commission n’a en revanche pas encore pris de décision en ce qui concerne la suite à donner à l’initiative cantonale. 

 

 


Top