05.03.2019, 09:47

23 athlètes de Ski Valais se sont mesurés au Lauberhorn

chargement
1/2  

vitesse 23 athlètes de Ski Valais ont pris le départ de la Jugen Cup à Wengen le week-end dernier lors de plusieurs manches de Super-G.

Ils suivent les traces de Didier Défago, Beat Feuz, Didier Cuche et autres champions. 23 jeunes talents de Ski Valais ont pu s’élancer de la même cabane de départ que ces as de la Coupe du monde le week-end dernier dans le cadre de plusieurs manches de Super-G tracées sur la mythique piste du Lauberhorn, jusqu’à la fameuse «Tête de Chien». Après deux journées d’entraînements, les skieurs valaisans et l’ensemble de la relève suisse du ski alpin ont pris part aux championnats suisses de vitesse samedi et à des confrontations nationales le dimanche. 

Malorie Blanc confirme

Malorie Blanc (Anzère Ski-Team), qu’on attendait après ses excellents résultats en Super-G notamment lors des dernières confrontations interrégionales à Anzère, n’a pas déçu en terminant à une très bonne 10e place le samedi, signant également le troisième meilleur temps des athlètes nées en 2004. La polyvalente Annie Farquet (Bagnes) a pris la 18e place avant d’intégrer le top 15 le lendemain. Julie Deschenaux (Hérémencia) a également montré de bonnes capacités d’adaptation en signant une belle progression entre les deux journées de course, passant de la 38e place le samedi, à la 23e le dimanche.

La satisfaction de Didier Plaschy

Mais la plus belle progression valaisanne est signée Denis Corthay (Bagnes): relégué au 32e rang lors du premier jour avec plus de deux secondes de retard sur le vainqueur, il a signé le 9e meilleur temps dimanche. A noter également la 15e place de Damien Revey (Grimentz) lors de la première course, mais aussi les 17e et 18e  rangs de Johann Zurniwen (Zermatt) et Lionel Etzensperger (Brigerberg) lors des confrontations nationales du dimanche. «Nous n’étions pas parmi les meilleurs de la journée, mais tous les athlètes ont essayé de donner le meilleur d’eux-mêmes pendant les quatre jours. Il ne faut pas oublier que le Super-G est une compétition spéciale, car il n’y a pas beaucoup de possibilités pour les jeunes de s’entraîner dans les disciplines de vitesse durant l’année», confie Didier Plaschy, codirecteur de Ski Valais qui était sur place pour encadrer ses athlètes. 

A lire aussi : Ski alpin: à la recherche de nouvelles adeptes valaisannes de vitesse
 

Durant le même temps, plusieurs athlètes de Ski Valais des catégories U12, U14 et U16 se sont retrouvés sur le domaine skiable des Crosets. Au programme: quatre géants, deux pour les filles le samedi, organisés par les ski-clubs Champéry et Val d’Illiez, et deux autres pour les garçons le dimanche, organisées par les ski-clubs Morgins et Troistorrents. Marie Albrecht (2007, Miège) a dominé la catégorie U12 en signant deux victoires, avec à chaque fois plus d’une seconde d’avance sur sa dauphine. Mathilde Philipps (Verbier) et Lucie Deller (Ovronnaz) ont signé un succès chacune parmi les moins de 14 ans alors que Morgane Lovey (Champex Ferret) et Vinciane Deslarzes (Bagnes) ont signé les meilleurs temps chez les plus âgées. 
Côté masculin,  Mathieu Glassey (Arpettaz) et Stan Felder (Verbier) se sont livrés un réel duel en U12. Au final, chacun repart avec une victoire. Evan Monnet (Arpettaz), victorieux à deux reprises, a dominé la catégorie U14. Chez les plus grands enfin, Kilian Sidler (Sion) et Maxime Gross (Liddes-Vélan) se sont partagés les premières places. 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top