09.01.2019, 22:55

Hockey sur glace: le HCV Martigny s'incline à domicile face à Wiki-Muensingen, 2-5

chargement
Marwan El-Assaoui relance les actions offensives du HCV Martigny.

HCV Martigny Pour la deuxième fois de la saison, le HCV Martigny s’incline face à Wiki-Münsingen au Forum (2-5). Les Valaisans se sont faits déborder par l’envie adverse.

Face à une équipe qui en voulait plus – voire beaucoup plus – le HCV Martigny perd le premier acte de son triptyque de confrontations avec Wiki-Münsingen. Mercredi soir, les Valaisans ont été débordés par l’envie et le pressing des visiteurs. Les Bernois ont allié à ses ingrédients un froid réalisme offensif. De leur côté, les Valaisans se sont réveillés bien trop tard pour prétendre revenir dans ce match. 

 La surprise: Streit de retour après presque trois mois

Voilà neuf matchs que Pascal Streit contemplait ses coéquipiers depuis le banc. Depuis le 17 octobre dernier et une défaite 6-1 face à Seewen – le numéro 2 des Valaisans n’avait plus touché la glace de MySports League en compétition officielle. Et cela s’est forcément ressenti. Lui qui replaçait mercredi soir un Maxime Baud légèrement blessé s’est incliné sur la première occasion bernoise. Si par la suite, le dernier rempart a livré une rencontre correcte, il a été bien trop souvent abandonné par sa défense pour prétendre maintenir les siens dans la rencontre.

 La différence: Wiki était déjà en playoff

 De la solidité défensive, de l’intensité dans le pressing, un jeu physique, un gardien solide et du réalisme en power-play; Wiki-Münsingen avait tous les ingrédients d’une équipe de playoff. Au contraire du HCV Martigny qui a donné l’impression de manquer de rythme durant le plus clair de la rencontre. Il a d’ailleurs fallu que le réveil sonne à quatre reprises – les quatre premiers buts bernois - avant que les Valaisans n’esquissent une réaction. Celle-ci a pris la forme d’un but d’Oudelet dans un angle impossible et d’une charge appuyée de Guex derrière le but des visiteurs. Malheureusement, le train avait filé et si les occasions ont été plus nombreuses, le réalisme avait également pris le Chemin de la prochaine gare. Gailland, Lahache, Oudelet ou encore Bonvin peuvent en témoigner. 

 Le couac: un power-play en berne 

 Zéro pointé dans ce domaine pour les Valaisans. En sept opportunités avec un homme de plus sur la glace, les protégés d’Adrien Plavsic n’ont jamais trouvé le chemin des filets. Pire, ils ont même peiné à s’installer en zone adverse lors du deuxième et du troisième tiers. À l’inverse, Wiki-Münsingen a converti deux de ses quatre opportunités. 

 Le couac (bis): Gailland repeint la glace du Forum

 Un contact au sortir de la zone défensive, un homme au sol et puis une trainée de sang. Jérémy Gailland a senti de très près le jeu physique des Bernois. Le capitaine martigneraine n’est d’ailleurs pas réapparu sur la glace, c’est à l’hôpital pour se faire recoudre qu’il a terminé sa soirée. Si les actions litigieuses ont été nombreuses des deux côtés, on peut reprocher au trio arbitral de ne pas avoir su maintenir une ligne claire durant soixante minutes.  

 

A lire aussi : Hockey: HCV Martigny affronte Wiki-Münsingen, une équipe qu’il défiera trois fois en trois semaines
 

 


Top