15.05.2019, 15:30

Trois bonnes raisons d’aller vibrer au 104e Festival des fanfares démocrates-chrétiennes du Centre à Fully

chargement
Dirigée par Damien Lagger, la fanfare L'Avenir de Fully est prête pour accueillir le festival de la FFDCC de vendredi à dimanche.

Festival Trois jours de fête, mille musiciens, des concerts, spectacles et animations, un concours pour talents en herbe et une pincée de politique sont au menu de la grand-messe des fanfares démocrates-chrétiennes du Centre organisée ce week-end par l’Avenir de Fully, alerte centenaire.

Elle célèbre son siècle d’existence mais fait preuve d’une belle énergie pour préparer le 104e Festival des fanfares démocrates-chrétiennes du Centre. Epaulée par 300 bénévoles et la cinquantaine de membres formant les 14 commissions impliquées dans l’organisation de ce grand rendez-vous politico-musical, l’Avenir de Fully met les petits plats dans les grands pour accueillir ce week-end quelque 1000 musiciens des sociétés sœurs.

Coprésident du comité d’organisation, Florian Boisset nous donne trois bonnes raisons de faire le déplacement sur la place de fête installée près de la salle polyvalente.

 

 

1. Les talents de «Fully Stars»

Ouvrir la scène à des artistes en herbe de tout âge et leur donner l’occasion de valoriser leur talent et de se profiler devant un large auditoire, c’est l’objectif de «Fully Stars».

Sur les seize candidats, douze personnes ou groupes ont été retenus pour ce concours inspiré d’émissions du style «La France a un incroyable talent». En cinq minutes maximum, ils tenteront de séduire le jury de professionnels et le public vendredi dès 20 h 45.

 

Vendredi, la soirée «Fully Stars» s’annonce passionnante et devrait être riche en émotions, pour tous.
Florian Boisset, coprésident du comité d’organisation

«L’applaudimètre comptera pour moitié dans le vote. C’est dire si les participants – une centaine de personnes au total, venant de la région et jusqu’à Orsières ou Liddes, ont intérêt à solliciter le soutien de leurs proches, familles, copains…» sourit Florian Boisset. Les registres explorés seront très variés, danse, musique, chant, gym et même dressage de lapins. «La soirée s’annonce passionnante et devrait être riche en émotions, pour tous.»

2. Du rire avec Lambiel et Donnet-Monay

La soirée de samedi fera la part belle au rire avec le spectacle «Nous», clou des festivités. Dans ce «two men show» humoristique, les Valaisans Yann Lambiel et Marc Donnet-Monay se donnent la réplique dès 21 heures, avec une belle complicité.

«Ce sera la dernière représentation en Valais», prévient Florian Boisset, qui invite les retardataires à ne pas rater le coche.

3. Entre «Kiosque à musiques» et grand cortège

Deux autres temps forts rythmeront le week-end. Samedi, le festival accueillera le «Kiosque à musiques», diffusé en direct sur les ondes de la RTS dès 11 heures. «Plusieurs sociétés du village y participeront.»

Dimanche, le grand cortège s’ébranlera à 10 h 30, avec les 19 fanfares de la fédération et la Fanfare régionale d’Attalens, société amie. Cinq chars les accompagneront, qui évoqueront les hauts de Fully et leurs cabanes, la châtaigne, l’agriculture, l’arrivée des instruments en 1919 ou encore les anciens de l’Avenir, avec l’école de musique. «Celle-ci est très dynamique et notre société peut compter sur un vivier extraordinaire», apprécie Florian Boisset, en relevant que l’Avenir, avec 52 musiciens, figure parmi les cinq plus grandes formations de la fédération.
 

En savoir plus: Toutes les infos sur le 104e FFDCC

A lire aussi: Vétroz: le Festival de la fédération des fanfares démocrates-chrétiennes du Centre en images


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivalFestival des fanfares PDC: trois Carron pour dire 100 ans d’Avenir de FullyFestival des fanfares PDC: trois Carron pour dire 100 ans d’Avenir de Fully

Top