06.12.2018, 16:30

Le Verbier Festival veut capitaliser sur le succès de son 25e anniversaire

chargement
Gilberto Gil sera sur scène le 1er août pour une fête nationale aux sonorités brésiliennes.

 06.12.2018, 16:30 Le Verbier Festival veut capitaliser sur le succès de son 25e anniversaire

Classique Le Verbier Festival a connu une 25e édition clinquante avec une réussite aussi bien artistique, populaire que financière. Pas évident d’enchaîner sur la suite mais la manifestation bagnarde entend maintenir le cap. Coup de projecteur sur la programmation 2019.

Comment enchaîner après un millésime de tous les superlatifs? 39% de spectateurs en plus en salle, un taux de remplissage de 72%, des chiffres noirs, l’année du quart de siècle a souri au Verbier Festival. Qui veut capitaliser sur ce succès populaire. «Ce serait déjà bien si l’on pouvait garder la moitié des personnes venues en plus l’an dernier», a lâché ce mercredi le directeur Martin Engstroem lors du traditionnel point presse lançant l’édition suivante.

Avec son équipe, il a ficelé une programmation 2019 un poil moins pimpante mais fidèle à la réputation de l’événement. Verbier mise sur ses habitués (Capuçon, Kissin, Trifonov, etc.) et quelques nouveaux visages dont le chef d’orchestre italien Fabio Luisi (ex-baguette de l’Orchestre de la Suisse romande) qui dirigera le concert de clôture. La jeune génération frappe déjà fort à la porte à l’instar du pianiste Yoav Levanon (14 ans) ou de la violoniste María Dueñas (15 ans). «Notre festival fait office de tremplin et est connu pour ça», s’est félicité Martin Engstroem.

Un peu à l’étroit          

Reste que l’Academy et sa centaine de master classes se sentent un peu engoncés. Un souci pour le timonier forcé de «bricoler» chaque année pour trouver des infrastructures idoines. «Ça devient vraiment compliqué mais pour l’heure je n’ai pas de solution», nous a-t-il confié un brin dépité. Mais pas question pour autant de quitter la station bagnarde à laquelle le Suédois d’origine reste très attaché. «Notre socle est ici avec l’association des Amis qui représente 13% du public.» 

 

On a mis les gaz en 2018. Ce 25e anniversaire nous a donné beaucoup d’idées pour la suite.
Martin Engstroem, directeur du Verbier Festival

L’envie de décloisonner                      

S’il rêve d’une salle en dur qui lèverait bien des écueils, le boss a d’autres désirs, moins prosaïques, lui qui aimerait mettre à l’affiche du théâtre, de la danse et de la littérature. Sous forme de workshops. «Feuilleter le livre des 25 ans m’a donné beaucoup d’idées dont celle d’un retour aux sources avec des disciplines qui dialoguent entre elles.» Un souhait qui pourrait se concrétiser d’ici deux à trois ans si les moyens financiers suivent.

A lire aussi: Pour ses 25 ans, le Verbier Festival se raconte en 300 images

Une manière de revenir à l’essence de la manifestation qui a toujours exhaussé la rencontre, le partage, la transmission. Cette philosophie imprègne aussi la version «off» du festival rebaptisée «Unlimited» qui a cartonné l’an dernier avec plus de 13 000 visiteurs. Une porte d’entrée au répertoire classique qui séduit. Tout comme les concerts «non classiques» au nombre de deux l’été prochain. L’occasion d’entendre Gilberto Gil ailleurs qu’à Montreux et de s’encanailler sur du tango avec les fondateurs de Gotan Project. Tout un programme!    

 

 

Toutes les infos

Verbier Festival, du 18 juillet au 3 août 2019. www.verbierfestival.com 

Concert de Noël des Amis du festival le 30 décembre à 18 heures à l’église de Verbier.

 

 

 

 


À lire aussi...

concertLe Verbier Festival s’offre un bol d’air à l’alpage de la ChauxLe Verbier Festival s’offre un bol d’air à l’alpage de la Chaux

musiqueLe Verbier Festival se mue en temple funk avec Al McKay’s Earth, Wind & Fire ExperienceLe Verbier Festival se mue en temple funk avec Al McKay’s Earth, Wind & Fire Experience

Musique classiqueVerbier Festival: une Bagnarde héberge l'orchestre depuis 1994Verbier Festival: une Bagnarde héberge l'orchestre depuis 1994

musiqueLe Verbier Festival a 25 ans, un cap qui ravit son timonier Martin EngstroemLe Verbier Festival a 25 ans, un cap qui ravit son timonier Martin Engstroem

Top