13.07.2017Il n'est pas mal élevé, il est juste handicapé !

En visite à l'hôpital pour voir mon beau-père, mon fils a eu la joie de rencontrer la stagiaire qu'il a eue à l'école l'année passée dans les couloirs, devant la cafétéria. Une fille extraordinaire à laquelle il s'est beaucoup attaché.
Une dame d'un certain âge agresse mon fils, "Non mais toi tu veux te calmer hé ho". Sur le coup j'ai juste dit "cet enfant à un handicap madame".
Mais là il est 5 heures du mat et je rumine...
Mon fils de 11 ans a osé rire fort, crier de joie et courir s'asseoir. Il est autiste, a très peu de langage, et les deux choses que j'espère pour lui depuis toujours sont qu'il soit heureux et le plus autonome possible.
Non, madame, mon fils n'est pas mal élevé. Mes yeux sont flous en vous écrivant. C'est dur d'entendre ces reproches. Les regards ne sont pas toujours faciles, mais ces reproches infondés c'est horrible. Mon coeur crie de douleur.
L'acceptation du handicap de son enfant est un chemin à parcourir... s'il peut éviter les embûches inutiles...

Top