17.07.2017, 12:00  

Hockey sur glace: Nico Hischier a 90% de chances d'évoluer en NHL dès la saison prochaine

Abonnés
chargement
Nico Hischier a signé un contrat de trois ans avec les Devils. Il touchera 925'000 dollars par saison sans les bonus.

carrière - Le hockeyeur haut-valaisan de 18 ans Nico Hischier a terminé avec succès le camp de développement avec les New Jersey Devils, la franchise qui l'a repêché au premier rang en juin. Selon l'agent du Valaisan, Gaëtan Voisard, l'attaquant a aujourd'hui 90% de chances d'évoluer en NHL dès la saison prochaine.

Gaëtan Voisard, votre «client» Nico Hischier a signé son contrat de trois ans avec les New Jersey Devils samedi. Concrètement, en quoi son statut change-t-il par rapport à avant ?
Disons que cette signature est un passage obligatoire pour pouvoir évoluer en NHL. Se faire drafter, c’est une chose. Signer un contrat est la deuxième étape. Reste désormais la troisième, à savoir faire partie de l’équipe en NHL.

>>A lire aussi: NHL: le...

Gaëtan Voisard, votre «client» Nico Hischier a signé son contrat de trois ans avec les New Jersey Devils samedi. Concrètement, en quoi son statut change-t-il par rapport à avant ?
Disons que cette signature est un passage obligatoire pour pouvoir évoluer en NHL. Se faire drafter, c’est une chose. Signer un contrat est la deuxième étape. Reste désormais la troisième, à savoir faire partie de l’équipe en NHL.

>>A lire aussi: NHL: le Haut-Valaisan Nico Hischier a signé son premier contrat avec les Devils

 


L'agent de Nico Hischier, Gaëtan Voisard, voit bien l'attaquant évoluer en NHL dès cet automne. © Le Nouvelliste

 

Jouer en NHL, justement : lors du repêchage à Chicago, vous nous aviez dit que les chances de voir Nico Hischier dans cette ligue dès la saison à venir étaient de 60%, de le voir en LNA à Berne de 30% et, enfin, de le voir retourner en ligue junior majeure du Québec de 10%. Ces chiffres, et plus précisément celui de le voir évoluer en NHL, ont-ils changé depuis ?
D’après ce que nous avons entendu suite au camp de développement auquel Nico vient de prendre part avec les Devils et suite aux discussions avec différents managers de cette franchise, je pense personnellement que les chances de le voir en NHL dès la prochaine saison ont encore augmenté. 

C’est-à-dire ?
Aujourd’hui, je pense qu’on peut estimer à 90% les chances de voir Nico Hischier jouer dans la meilleure ligue mondiale dès cet automne. Je suis vraiment confiant de le voir intégrer l’équipe. Je pense aussi que l’organisation va lui offrir cette chance. Mais comme on l’a toujours dit, on ne va pas lui mettre de pression. C’est à lui aussi de nous donner ses impressions et de nous dire s’il est prêt à franchir le pas. Mais on sait que les Devils mettent tout en place pour qu’il se sente le mieux possible. 

Qu’est-ce qui est ressorti de vos discussions avec les managers des Devils ?
Ce qui ressort avant tout, c’est évidemment ses qualités dans le hockey, son intelligence de jeu. Mais Nico a aussi impressionné le club par rapport à son sens du contact, avec des vétérans et des joueurs expérimentés de l’équipe notamment. Humainement et sportivement, il a confirmé tout le bien qu’on disait de lui. 

De votre côté, qu’est-ce qui vous attend ces prochaines semaines ?
Du travail organisationnel surtout. On s’occupe notamment des assurances : si Nico évolue en NHL la saison prochaine, il devra être assuré comme tous les autres joueurs de cette ligue. Disons que c’est du travail administratif qui nous attend. Il faut aussi planifier les deux camps qui sont encore au programme cet été avec les Devils, à savoir le Rookie Camp et le Pro Camp. Le but, c’est de tout mettre en place pour que Nico n’aie qu’à penser à jouer au hockey. 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

En formeNHL: le Valaisan Vincent Praplan marque un but et les esprits lors du camp des Chicago BlackhawksNHL: le Valaisan Vincent Praplan marque un but et les esprits lors du camp des Chicago Blackhawks

Top