08.09.2017, 00:01  

Comme un «road trip» dansé sur les pavés des villes

Abonnés
chargement
La Cie Boll & Roche a déjà joué «Die Strasse» à Brigue.

 08.09.2017, 00:01   Comme un «road trip» dansé sur les pavés des villes

Par jfa

La Compagnie Boll & Roche présente à Sion et Saint-Maurice le spectacle déambulatoire «Die Strasse».

Pour son lancement de saison, le Petithéâtre de Sion a décidé de sortir de ses murs et de prendre avec lui le public dans le dédale des ruelles de la vieille ville sédunoise. La tendance à «créer hors de la boîte» est très présente dans l’air que respirent les artistes contemporains, on le sait. Et le public, lui aussi,...

Pour son lancement de saison, le Petithéâtre de Sion a décidé de sortir de ses murs et de prendre avec lui le public dans le dédale des ruelles de la vieille ville sédunoise. La tendance à «créer hors de la boîte» est très présente dans l’air que respirent les artistes contemporains, on le sait. Et le public, lui aussi, est friand d’expériences nouvelles. Pour preuve, la représentation du spectacle de la Cie Boll & Roche «Die Strasse» affiche complet pour ce vendredi. Mais des places sont encore disponibles pour la performance de samedi à Saint-Maurice.

«Die Strasse», donc, est une nouvelle création, née d’un besoin d’espace. «Lors de notre travail de recherche avec Joanie Ecuyer, elle aussi danseuse et comédienne, il nous est apparu très intéressant d’effacer la limite de la salle, de faire en sorte que le spectacle ne fasse qu’avancer», explique la danseuse et chorégraphe Stéphanie Boll.

S’approprier la rue

De l’idée du mouvement, le décor de la rue s’est imposé. Ainsi que la trame. Jeanne, jeune femme plutôt rangée, quitte son mari et part en quête de son indépendance, encouragée par son amie Billie. Toutes deux partiront pour un «road trip» intense et beau qu’un coup de feu finira par arrêter. «Ce n’est pas de l’art de rue, je crois. Là, on entre dans un univers, beaucoup grâce à l’utilisation des casques prêtés au public dans lesquels les gens auront la bande-son, la voix off, et les sons en direct du spectacle grâce à un perchiste qui nous suit. C’est presque un plan séquence de cinéma.» Un dispositif somme toute léger qui pourtant permet une immersion totale dans le récit.

Au-delà de la forme, «Die Strasse» traite encore de la notion de fuite. «Elle est connotée négativement mais parfois dans la vie, c’est la seule chose à faire. Partir, quitter...» souligne Stéphanie Boll. L’euphorie et le vertige de la liberté, mais aussi son coût qui peut être élevé... A noter que la Cie Boll & Roche a déjà joué «Die Strasse» dans le cadre du festival Frauenstimmen de Brigue et entend l’emmener partout où il sera demandé. jfa

Vendredi à Sion, complet. Samedi à Saint-Maurice à 19 h 30 et 21 h. Réservations: 024 485 40 40. www.bolletroche.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top